Education for Everyone Everywhere

Posts tagged ‘Internship’

Une stagiaire à Paris…

download1

En tant qu’étudiante en 3e année de LEA anglais-espagnol à la fac de Nancy, j’ai dû faire un stage en entreprise pour valider ma licence. L’année précédente (2013-2014) je n’ai validé que mon premier semestre donc j’ai dû repiquer mais seulement pour le S6, c’est ce qu’on appelle être AJAC (Ajourné mais Autorisé à Continuer). Cette année j’étais donc en simili vacances durant le S5 puisque je n’avais pas cours du tout, j’en ai alors profité pour commencer mes recherches de stage car, quoiqu’on en dise, le temps file à toute allure et on se retrouve en juin sans même l’avoir vu passer…

Trouver un stage ce n’est pas si facile, il vaut mieux éviter de faire la fine bouche, mais il ne faut pas non plus sauter sur le premier stage s’il ne vous plaît pas : essayez de trouver un équilibre. Je me suis inscrite sur différents sites d’offres de stages ou d’emplois (Indeed, Vivastreet, Adzuna…), j’ai recherché sur le site l’Etudiant et j’ai contacté diverses entreprises dans lesquelles les anciens étudiants de LEA avaient fait leurs stages : ne lésinez surtout pas sur le nombre d’entreprises auxquelles vous envoyez vos candidatures !

J’avais quelques réponses mais pour être franche rien ne m’inspirait vraiment… j’ai même passé un entretien mais j’en suis ressortie dubitative. Puis, un beau jour, je suis tombée sur une petite annonce de Vivastreet : Horizons University recherchait un / une stagiaire en traduction pour trois mois. C’était exactement ce que je voulais mais, petit bémol : c’était sur Paris. Je me suis dit « Allez, tente ! », et je me suis lancée. Ça a été plutôt rapide : j’ai eu une réponse, on a convenu d’un rendez-vous et comme vous vous en doutez j’ai eu le poste !

Le logement… vous vous demandez sûrement comment j’ai fait… et bien c’est tout simple : j’ai eu la chance d’être hébergée car j’ai des contacts sur Paris, mais si vous ne connaissez personne dans la capitale, faites passer des annonces sur Facebook, Twitter… ou demandez à vos contacts, sait-on jamais ! Et puis changer d’air ça ne fait pas de mal, ça vous permet de faire des découvertes, de vous instruire, de voir du pays, de connaître autre chose et de vous faire une expérience en plus (sur un CV, ce n’est jamais de trop !).

J’étais vraiment contente d’avoir trouvé ce stage et surtout d’avoir été prise mais il y a toujours le stress qui vous taraude lorsque vous allez vers l’inconnu… malgré cela, tout s’est très bien passé le jour de mon arrivée : l’équipe m’a super bien accueillie et intégrée. Quand c’est comme ça, il n’y absolument rien à redire. J’ai direct été mise dans le bain car j’ai eu à traduire une brochure de cours dès le premier jour. Rassurez-vous je n’ai pas traduit que des brochures ! Il y a eu aussi des syllabus, des articles pour la Newsletter et le blog, des parties du Yearbook et du site de Horizons University, et des formulaires. C’était plus ou moins dur, tout dépendait du contenu, et puis ma tutrice relisait mes traductions pour y apporter des corrections ou autres : vous voyez j’étais bien aidée !

En général, pour mes traductions je me servais de mon dictionnaire papier le Robert & Collins français-anglais / anglais-français, ou des dictionnaires en ligne tels que Larousse, Wordreference, Linguee… Je n’ai pas fait de glossaire car je n’en ai pas ressenti le besoin, mais pour certaines personnes c’est indispensable alors n’hésitez pas à en faire un.

Le stage met fin à la licence, il est donc noté et pour ce faire la fac demande un rapport papier à rendre accompagné d’une soutenance orale. Pour ma part, c’est cette partie là qui a été la plus stressante… Rassembler toutes les informations nécessaires, la rédaction, la mise en page, le nombre de pages à faire, la relecture, l’impression, la mise en forme et surtout, surtout, l’envoi ! Et oui, avoir un délai ce n’est pas toujours amusant car le stress, la pression… tout ça se mêle ! Mais quand tout est bouclé, quel soulagement ! (conseils pour l’envoi : bien se renseigner sur la date de remise du rapport, les modalités de remise – combine d’exemplaires, papier / digital, combien de jours à l’avance, quel type d’envoi (suivi / AR etc.)).

Mon stage en tant que traductrice chez Horizons University m’a vraiment beaucoup apporté, aussi bien sur le plan professionnel que personnel, mes missions m’ont réellement plu et l’équipe a été et est vraiment super. Je vous conseille vivement d’y postuler, vous ne perdrez pas votre temps et vous partirez ravis !

Par Mathilde Marie-Jeanne

Advertisements