Education for Everyone Everywhere

Posts tagged ‘4L’

4L Trophy : la rétrospective (suite et fin)

Bivouac installation

Nous retrouvons Cécile et Romain, notre tandem du 4L Trophy pour la suite de la rétrospective et le récit de leur deuxième semaine d’aventures. En complément, nous vous invitons à lire le bilan 2015 du 4L Trophy par l’association Enfants du Désert, parce que “L’école, c’est essentiel”, tout simplement.

4L Trophy : Semaine 2

Lundi 23 février 2015 : après une courte et froide nuit, nous voilà de nouveau partis pour 300km pour rejoindre Merzouga, où nous attendent le soleil et des températures bien plus agréables ! Les 50 derniers km, nous quittons la route et attaquons la piste : nous sommes au cœur du désert, parmi les dunes, sur des chemins de sable ou de cailloux. Nous arrivons au bivouac de Merzouga où nous remettons les fournitures scolaires à l’association Enfants du Désert. Notre voiture fait un petit tour en mécanique afin de refixer la tôle de protection moteur et remettre un goujon sur une des roues qui à cassé sur les pistes.
Mardi 24 février 2015 : première boucle dans le désert, environ 90km à parcourir dans le sable et les cailloux à l’aide de la boussole et du road-book. Le soleil est au rendez-vous ! Nous traversons des paysages magnifiques, rencontrons des Berbères en mobylettes alors que le village le plus proche est à 30km. Le midi, nous nous installons sous un bananier et dressons notre campement pour manger. Nous rentrons en fin de journée au bivouac et partageons de bons moments avec les autres équipages autour de nous.
Mercredi 25 février 2015 : nous avons étés tirés au sort pour aller passer une journée au côtés des membres de l’association Enfants du Désert pour voir leur action, les aider et rencontrer la population. Le matin nous nous rendons à Rissani ou nous participons à la construction d’un parc de jeux pour les enfants d’un orphelinat. Cécile à participé à la peinture de fresques sur les murs, et j’ai aidé à creuser les trous et couler du béton pour fixer les balançoires et les tourniquets. Le midi nous mangeons chez l’habitant, nous avons pu tisser des liens avec les locaux et échanger sur nos modes de vie. L’après-midi nous visitons deux écoles qui ont étés construites grâces au précédents 4L Trophy. Une demi-journée riche en émotions lors de la rencontre avec les enfants et les professeurs.
Le soir, en rentrant au bivouac, nous nous présentons au contrôle châssis : un support d’amortisseur cassé et l’autre tordu nous empêcherons de prendre la piste avec nos amis, nous allons donc rallier Marrakech par la route. La déception est moindre car nous savons que par la route les paysages sont beaucoup plus jolis que par la piste !
lumière couché du soleil
Jeudi 26 février 2015 : départ pour Marrakech. Les équipages passant par la route ne partent qu’à 11h30, du même coup nous en profitons pour aller faire du chameau dans les dunes et discuter avec les Berbères. Nous avons ensuite pris la route, émerveillés durant tout le voyage par tant de paysages magnifiques. Nous avons cassé notre câble d’accélérateur au milieu d’un groupe de 25 enfants qui essayaient d’arrêter les 4L en les caillassant pour les piller. Gros moment de stress, mais heureusement un équipage s’est arrêté pour nous remorquer 5km plus loin afin de nous permettre de réparer tranquillement. Nous reprenons donc la route et nous arrêtons dans un Riad dans la ville d’Agdz. La douche fut le meilleur moment de la soirée !
Vendredi 27 février 2015 : nous nous sommes arrêtés à Ouarzazate pour déjeuner et surtout prendre des forces avant d’attaquer le col de Tichka, le plus dangereux de tout le Maroc avec 25km de virages en épingle qui montent et qui descendent à flanc de montagne, sans aucune barrière de protection, les camions qui ne font pas attention et qui doublent même parfois ! Une fois ce col passé nous arrivons en début de soirée à Marrakech : ça y est, nous l’avons fait, nous sommes arrivés au bout, où nous attendait une haie d’honneur faite par l’organisation et les familles présentes à l’arrivée. Nous échangeons nos road-book contre les clefs de notre hôtel ! Le soir, nous nous retrouvons avec nos amis pour fêter notre arrivée au bout du périple…
Samedi 28 février 2015 : journée libre à Marrakech : nous en profitons pour aller faire des emplettes au Souk, voir les singes et les cobras, manger dans un restaurant typique… Nous terminons la journée en allant piquer une tête dans la piscine de l’hôtel.
La soirée de clôture donne lieu aux spectacles berbères à cheval, tandis qu’une grande piste de danse attend les convives après le dîner. Nous sommes rentrés à l’hôtel vers 2h du matin car la route nous attend le lendemain afin de rejoindre Tanger et reprendre le bateau.
Dimanche 1 mars 2015 : réveil difficile après cette courte nuit ! Nous arrivons au port de Tanger vers 16h afin de prendre le bateau. Nous rejoignons Algésiras vers 22h et avons ensuite roulé jusque 3h du matin avant de faire du camping sauvage car nous ne trouvions pas d’hôtel.
Lundi 2 mars 2015 : nous prenons l’autoroute en direction de Bordeaux où nous avons prévu de passer la nuit : nous avons avalé les 1100km dans la journée afin d’arriver à Bordeaux vers minuit. Là, nous avons passé la nuit dans un hôtel pour être en forme le lendemain, dernière journée de route.
Mardi 3 mars 2015 : Bordeaux-Rouen, arrivée à Rouen vers 20h… Ça y est, l’aventure se termine ici !
20150218_111935

Sur la piste du 4L Trophy !

Après quelques jours de silence de notre équipe engagée dans le 4L Trophy, nous avons pu renouer le contact et obtenir les toutes dernières informations concernant leur progression !

N’en déplaise aux nombreuses difficultés techniques rencontrées dès les premières étapes et alors que notre tandem de choc se trouvait encore sur le sol français, Cécile et Romain ont réussi à embarquer en direction de Tanger où ils ont pu suivre le convoi vers Boulajoul où ils ont pu profiter du bivouac malgré la neige, le vent et le froid.
Trois jours intenses ont suivi au cours desquels ils ont effectué leur toute première boucle sur les pistes du désert ! Quelques pannes ont encore été au rendez-vous, mais la ténacité de nos concurrents et l’aide précieuse des équipes techniques sur place ont eu raison de ces obstacles et leur ont permis de participer à la journée de l’association “Enfants du Désert”.
“Le matin nous avons participé à la construction d’un parc de jeux pour les enfants orphelins du village de Rissani. Cécile à peint de jolies fresques et j’ai creusé des trous et coulé du béton pour installer des balançoires et des toboggans. (…) Puis, l’après midi, nous avons visité des écoles construites par l’association. Moments forts en émotions lors de la rencontre avec les enfants” nous raconte Romain.
En raison d’un châssis trop fragile, c’est par la route que le tandem va à présent relier  Marrakech.
Le moral est bon, ce qui fait dire à Romain que “Les paysages sont vraiment magnifiques et malgré toute ces galères nous sommes heureux de participer à cette expérience enrichissante.”
A très bientôt pour la suite !

4L Trophy

Après un an de préparation et 10 jours de raid, notre aventure a pris fin le mardi 28 février lors de notre retour sur Angers. Lors de la création de notre site internet (http://aventure4ailes2012.e-monsite.com) nous avions tenté de répondre à la question « Qu’est-ce que le 4L Trophy ? » et nous y avions répondu avec les mots de l’organisation. Aujourd’hui nous pouvons en parler avec nos propres mots.

Le 4L Trophy c’est d’abord une année de préparation durant laquelle s’enchainent la création de l’association, le calcul du budget, la recherche active de sponsors, la préparation mécanique de la 4L, la mise en place de manifestations pour faire connaître notre projet et récolter des dons (vente de gâteaux à l’université, interviews dans la presse, Marché de Noël…), la recherche de fournitures scolaires et sportives, etc. Puis notre aventure a pris un premier tournant le 11 février, lorsque nous avons participé au pré-village départ de Lohéac qui avait été organisé par l’ESC Rennes pour réunir tous les équipages de l’Ouest. Cette journée nous a donné un premier aperçu de l’ambiance du 4L Trophy et nous a permis de rencontrer d’autres équipages, angevins et bretons, avec lesquels nous sommes ensuite restées en contact pendant toute la durée du raid.

Après les vérifications techniques et administratives, le départ officiel a été lancé à 12h le jeudi 16 février au Futuroscope (pour notre part) ainsi qu’à Saint Jean de Luz. L’aventure commençait enfin ! Nous avons été impressionnées par le nombre de personnes venues assister à l’évènement. Nous avions ensuite 48h pour rejoindre Algesiras où nous attendait un premier briefing nous donnant toutes les informations pour prendre le bateau, durant lequel nous était remis le roadbook. Nous avons pris le bateau le dimanche 19 février à 4h30 direction le Maroc.

Après avoir traversé, avec l’aide du roadbook, des paysages magnifiques et variés, nous sommes arrivées au premier bivouac dans la région de Boulajoul au milieu de sommets enneigés. La première nuit fut donc très fraiche et nous nous sommes réveillées avec du gel sur la toile de tente ! Le lundi nous avons rejoint la région de Merzouga où un bivouac installé au milieu des dunes nous attendait pour 3 jours. C’est ce soir-là qu’a eu lieu la remise des dons à l’association Enfants du Désert. Pour notre part nous avons déposé trois cartables et deux sacs de sport, remplis chacun de fournitures scolaires et sportives. Cette année Enfants du Désert avait aussi proposé à chaque équipage de donner un chèque de 20€ pour participer à la construction d’une école. La présidente de l’association, Laëtitia Chevallier, avait besoin d’un budget de 8 000€ pour construire une salle de classe et un bloc sanitaire. C’est en fait 27 000€ qui ont été récoltés et trois salles de classe et blocs sanitaires qui vont ainsi pouvoir être construits.  Malheureusement nous n’avons pas pu assister à la soirée en raison d’un problème de carburateur.

Mardi et mercredi ont eu lieu les étapes « bac à sable » avec les boucles 1 et 2, toujours dans la région de Merzouga. C’est là que nous avons réellement commencé les pistes et surtout les ensablements !  La sensation éprouvée en roulant dans le désert est vraiment incroyable, c’est un indescriptible sentiment de liberté ! C’est aussi à partir de là que nous avons pu prendre conscience de la solidarité présente entre les équipages. Il y a toujours un équipage pour s’arrêter et aider à désensabler. On ne se pose même pas la question, c’est une grande famille !

Après avoir validé les vérifications du châssis le mercredi soir, nous avons ensuite pris la route au matin pour l’étape marathon de deux jours au bout de laquelle nous attendait Marrakech. Cette étape a été la plus difficile pour nous. Le jeudi notre coffre s’est ouvert et nous avons perdu beaucoup d’affaires sur les pistes (jerrycans d’essence, réchaud, sac de voyage, bidon d’huile,…). Le coup fût dur à accuser mais ensuite on relativise et on devient moins matérialiste. Mais les galères ont continué le vendredi avec les problèmes mécaniques : nous avons explosé un pneu et les deux amortisseurs arrières (et proprement s’il vous plait !). Là encore nous avons pu attester  de la grande solidarité entre les équipages puisque plusieurs se sont arrêtés pour nous aider et nous donner des amortisseurs. Après avoir traversé le col très sinueux de Tishka (en pleine nuit) et nous être perdues dans Marrakech nous sommes enfin arrivées à notre hôtel vers 23h30.

Le samedi matin nous avons pu réaliser la dernière étape humanitaire de notre projet. Nous avions en effet passé un partenariat avec une association angevine (Al Cantara) à laquelle nous avons remis, en mains propres, 240 gilets jaunes afin de venir en aide aux enfants marocains qui effectuent leurs trajets pour l’école à pied. En effet, en novembre 2010 le Ministère de l’Equipement et des Transports avait alerté l’opinion publique en signalant 4 888 accidents en un mois dont 225 mortels. Nous avons d’ailleurs pris nous-mêmes conscience du danger lors de notre périple. Nous avons ensuite passé le samedi à visiter Marrakech puis la journée s’est achevée sur la soirée de clôture durant laquelle a eu lieu la remise des prix des gagnants du raid. Pour notre part nous avons terminé 467ème sur 1350 au classement général. Cette soirée a été un grand moment d’émotion puisqu’elle venait mettre un terme à une aventure exceptionnelle, passée trop vite. Nous avons enfin repris le bateau à Tanger le dimanche 26 février, puis sommes arrivées à Angers le mardi après des pauses à Algésiras et Bordeaux.

Pour conclure, cette expérience a vraiment été l’une des plus belles de notre vie. Les mots sont insuffisants pour exprimer l’intensité de cette aventure. Nous avons découvert un pays magnifique qui a su nous accueillir avec beaucoup de chaleur et de générosité. Le 4L Trophy vous fait comprendre le mot « solidarité », que ce soit envers les enfants ou entre équipages. On est parties avec presque rien : une tente, une vieille voiture et un roadbook, et on a eu l’impression de toucher le bonheur du bout des doigts. Nous sommes rentrées avec des souvenirs plein la tête, des étoiles dans les yeux et du sable plein les cheveux ! Nous remercions donc du fond du cœur tous nos sponsors, et plus particulièrement Horizons University, sans qui cette aventure n’aurait jamais pu se concrétiser. Nous n’avons maintenant plus qu’une seule envie : repartir !

4L Trophy

True to its mission and vision, Horizons University sponsored the 4L Trophy contest that took place in February 2012. The idea behind the Trophy is to gather students in a car Raid that will take them all the way to Morocco via France and Spain, while bringing school and sports supplies to young students there, contributing to giving them better access to education and sports activities. The 2012 objective is to provide education for 20,000 students. Practically speaking, here are some examples of supplies that were distributed during the 2012 event:

  • Pens
  • Notebooks
  • Erasers
  • Calculators
  • Slates
  • Pencils
  • Compasses
  • Balls
  • T-shirts
  • Sports shoes
  • Frisbees…

The name of the adventurous and humanitarian “Raid” comes from the Renault 4L car, a symbol in French automotive industry (see the picture above).

By sponsoring the event, Horizons University shows once again its commitment to improving the lives of students around the world and promoting education, sports and solidarity!

Links: http://www.horizonsuniversity.org/sponsorship/
List of 4L Trophy sponsors: http://aventure4ailes2012.e-monsite.com/pages/nos-partenaires.html