Education for Everyone Everywhere

Archive for the ‘Historic Moments’ Category

Horizons University joins the FEDE!

FEDE header

Ever since its creation in 1998, Horizons University has progressed towards the pursuit of quality in education. Within this context, we are proud to announce that we have now been accepted as a member of the FEDE, the European Federation of Schools (Fédération européenne des Ecoles). Horizons University shares the values promoted by this international non-governmental organization promoting the freedom of education and learning in the world and the creation of a European area fully dedicated to education. We have joined a strong professional network of over 600 educational institutions across Europe and the rest of the world and an organization that “benefits from a participatory status with the Council of Europe” (source).

The private status of Horizons University makes it a place to study apart from the mainstream public institutions in France. Our strong focus on online learning makes us a pioneer in distance education with a unique offer and a unique voice – think along the lines of our MA in Martial Arts or MBA in Martial Arts Management. Our role and aim is therefore to bring a new dimension to education and to foster new grounds for research and application. Thanks to the FEDE, we can further spread our motto – Education for Everyone Everywhere. The human values it carries bring life-changing education to the doors of an increasing amount of resourceful and talented people, helping them build their academic and professional projects while looking further ahead.

Students from all walks of life and from all over the world can now find Horizons University in the FEDE listing, together with a list of our programs offered online and on-campus.

We take this opportunity to thank the FEDE for welcoming us and look forward to our mutually enriching cooperation in the years to come!

Credits: from the FEDE official website.

Advertisements

Nouvelles TOP

Le 7 mars 2015, Paris a accueilli le Festival des Arts Martiaux pour célébrer la diversité et la richesse des arts martiaux dans la prestigieuse salle du Palais des Congrès. Depuis 1985 et encore maintenant, le festival rassemble chaque année plus de 15 000 spectateurs, des professionnels comme des amateurs. Ils se retrouvent pour partager leur passion et leur savoir, cet événement leur permet de se plonger dans une atmosphère unique, magique et pleine d’énergie.

Le festival a été l’opportunité pour Horizons University de présenter ses programmes en Arts Martiaux (MBA et MA), ainsi que la société honorifique internationale TauOmegaPi (TOP), l’unique au monde dédiée aux arts martiaux.

Booth

Et si nous vous expliquions ? Les trois lettres sont “Tau” pour le Talent, “Omega” pour l’Encouragement et “Pi” pour la Passion. La Société Honorifique TOP a été fondée en 2012 par Horizons University : véritable réseau à échelle mondiale, elle s’adresse aux personnes brillantes qui étudient et pratiquent les arts martiaux.

Lors de ce festival dans la capitale, Horizons University a eu la chance de rencontrer des artistes martiaux et des fans venant du monde entier, des défenseurs talentueux et motivés de ces disciplines, prêts à promouvoir les valeurs des arts martiaux à travers le monde.

Si vous désirez rejoindre cette communauté et en savoir plus sur le MBA en Management des Arts Martiaux et la MA en Arts Martiaux de Horizons University, contactez le Bureau des Admissions. Afin d’adresser votre candidature à la filiale de la Société Honorifique TOP, veuillez contacter le Bureau des candidatures TOP.

Le festival des Arts Martiaux était également à la une de notre newsletter du mois de mars HorizoNews! Vous aussi, abonnez-vous à la Newsletter pour découvrir toute notre actualité – votre adresse e-mail suffit, c’est aussi simple que ça !

Photos :

#1 Festival des Arts Martiaux
#2 Horizons University

4L Trophy Recap Part II

 

Bivouac installation

Here we are once again with Cécile and Romain, our 4L Trophy team for the retrospective follow-up and narration of their second week of adventures. In addition to this, we invite you to read the 2015 results from the 4L, “School, it’s essential,” by the NGO Enfants du Désert to learn more about the 4L Rally initiative.

4L Trophy : week 2

Monday, February 23rd, 2015: after a short and cold night, here we are once again with another 186 mile trip to reach Merzouga, where there should be sun and more pleasant temperatures! The last 31 miles we left the road and took the trail: we are in the heart of the desert among the dunes and sand or rocks ways. We arrive at the Mergouza camp where we give school stationery to Enfants du Désert society. We send our car for a mechanical check-up to fix the protective metal sheet of the engine, and replace a pin on one of the wheels that broke on the trails.

 Tuesday, February 24th, 2015: we make our first loop in the desert. For around 55 miles, we ride in the sand and rocks with the aid of a compass and our road-book. It is a sunny day! We go across wonderful landscapes and meet Berbers on mobylettes, even though the nearest village is at least 18 miles away. At noon, we settle down under a banana tree and set up camp to eat. At the end of the day, we come back to the bivouac and share good times with the other crews around us.

 lumière couché du soleil

 

 Wednesday, February 25th, 2015: we have been chosen from a drawing to spend a day with the Enfants du Désert organization members to see them in action, help, and meet the local people. In the morning, we went to Rissani where we took part in the construction of a play park for orphans. Cécile took part in painting murals on the walls, and I helped to dig holes and pour concrete/cement to fix the swings and turnstyles (tourniquet in French). At midday, we ate with the family, became friends, and exchanged stories about our culture and life styles. In the afternoon, we visited two schools built thanks to the previous 4L Trophy Rallys. It was an emotional half-day spent meeting the children and teachers.

In the evening, going back to camp we came to the chassis mechanic: one shock absorber was broken, and the other one had buckled. That would keep us from taking the trail with our friends, and we will have to reach Marrakech by the road. The disappointment is not so bad because we know that by road the landscape is even much more beautiful than by trail!

 Thursday, February 26th, 2015: Departure for Marrakech. The crews hit the road at 11:30 am to take the trail, we took advantage of the extra time to ride camels in the dunes and talk with Berbers. We then departed ourselves and were amazed by the beautiful countryside. We broke our throttle cable in the middle of a group of 25 children who were trying to stop the 4L by throwing stones to rob us. It was very stressful, but fortunately a crew stopped to tow us 3 miles farther to allow us to repair it in peace. We took once more to the road and stopped in a Riad in the village of Agdz. The shower was the best moment of the night!

Friday, February 27th, 2015: we stopped at Ouarzazate for lunch and regained our strength before taking the Tichka pass, the most dangerous one in Morocco—with 15 miles of hairpin turns that go up and down on the mountainside without any protective barriers. Sometimes trucks that aren’t careful even try to pass you! Once we made it through, we reached Marrakech in the evening: that’s it, we did it, and we made it to the end! At the finish line, there was a guard of honour set up by the organization and families. We exchanged our road-books for hotel keys! After that we get together with our friends to celebrate our arrival at the end of this expedition…

Saturday, February 28th, 2015: Free day in Marrakech: we took advantage of the time and enjoyed the day with some shopping at the souk, seeing monkeys and cobras, eating in a typical restaurant etc… We ended the day by diving head first in the hotel swimming pool.

For the closing party, there were shows of riding Berbers, and after the dinner, a dance floor waited for guests. We came back to the hotel around 2 am because tomorrow we had to get on the road to reach the harbour and catch a ferry to Tangier.

Sunday, March 1st, 2015: It was hard to wake up after such a short night! We arrived at Tangier harbour around 4 pm for the ferry crossing. We reached Algésiras around 10 pm, and then we drove until 3 am before setting up camp ourselves because we could not find any hotels.

Monday, March 2nd, 2015: We took the highway to Bordeaux where we planned to spend the night: We did the 683 miles in one day and reached Bordeaux around midnight! There, we spent the night in a hotel to be in good form for tomorrow, our last road day.

Tuesday, March 3rd, 2015: Bordeaux-Rouen. We arrived at Rouen around 8 pm. That’s it, the adventure ends here!

20150218_111935

4L Trophy : la rétrospective (suite et fin)

Bivouac installation

Nous retrouvons Cécile et Romain, notre tandem du 4L Trophy pour la suite de la rétrospective et le récit de leur deuxième semaine d’aventures. En complément, nous vous invitons à lire le bilan 2015 du 4L Trophy par l’association Enfants du Désert, parce que “L’école, c’est essentiel”, tout simplement.

4L Trophy : Semaine 2

Lundi 23 février 2015 : après une courte et froide nuit, nous voilà de nouveau partis pour 300km pour rejoindre Merzouga, où nous attendent le soleil et des températures bien plus agréables ! Les 50 derniers km, nous quittons la route et attaquons la piste : nous sommes au cœur du désert, parmi les dunes, sur des chemins de sable ou de cailloux. Nous arrivons au bivouac de Merzouga où nous remettons les fournitures scolaires à l’association Enfants du Désert. Notre voiture fait un petit tour en mécanique afin de refixer la tôle de protection moteur et remettre un goujon sur une des roues qui à cassé sur les pistes.
Mardi 24 février 2015 : première boucle dans le désert, environ 90km à parcourir dans le sable et les cailloux à l’aide de la boussole et du road-book. Le soleil est au rendez-vous ! Nous traversons des paysages magnifiques, rencontrons des Berbères en mobylettes alors que le village le plus proche est à 30km. Le midi, nous nous installons sous un bananier et dressons notre campement pour manger. Nous rentrons en fin de journée au bivouac et partageons de bons moments avec les autres équipages autour de nous.
Mercredi 25 février 2015 : nous avons étés tirés au sort pour aller passer une journée au côtés des membres de l’association Enfants du Désert pour voir leur action, les aider et rencontrer la population. Le matin nous nous rendons à Rissani ou nous participons à la construction d’un parc de jeux pour les enfants d’un orphelinat. Cécile à participé à la peinture de fresques sur les murs, et j’ai aidé à creuser les trous et couler du béton pour fixer les balançoires et les tourniquets. Le midi nous mangeons chez l’habitant, nous avons pu tisser des liens avec les locaux et échanger sur nos modes de vie. L’après-midi nous visitons deux écoles qui ont étés construites grâces au précédents 4L Trophy. Une demi-journée riche en émotions lors de la rencontre avec les enfants et les professeurs.
Le soir, en rentrant au bivouac, nous nous présentons au contrôle châssis : un support d’amortisseur cassé et l’autre tordu nous empêcherons de prendre la piste avec nos amis, nous allons donc rallier Marrakech par la route. La déception est moindre car nous savons que par la route les paysages sont beaucoup plus jolis que par la piste !
lumière couché du soleil
Jeudi 26 février 2015 : départ pour Marrakech. Les équipages passant par la route ne partent qu’à 11h30, du même coup nous en profitons pour aller faire du chameau dans les dunes et discuter avec les Berbères. Nous avons ensuite pris la route, émerveillés durant tout le voyage par tant de paysages magnifiques. Nous avons cassé notre câble d’accélérateur au milieu d’un groupe de 25 enfants qui essayaient d’arrêter les 4L en les caillassant pour les piller. Gros moment de stress, mais heureusement un équipage s’est arrêté pour nous remorquer 5km plus loin afin de nous permettre de réparer tranquillement. Nous reprenons donc la route et nous arrêtons dans un Riad dans la ville d’Agdz. La douche fut le meilleur moment de la soirée !
Vendredi 27 février 2015 : nous nous sommes arrêtés à Ouarzazate pour déjeuner et surtout prendre des forces avant d’attaquer le col de Tichka, le plus dangereux de tout le Maroc avec 25km de virages en épingle qui montent et qui descendent à flanc de montagne, sans aucune barrière de protection, les camions qui ne font pas attention et qui doublent même parfois ! Une fois ce col passé nous arrivons en début de soirée à Marrakech : ça y est, nous l’avons fait, nous sommes arrivés au bout, où nous attendait une haie d’honneur faite par l’organisation et les familles présentes à l’arrivée. Nous échangeons nos road-book contre les clefs de notre hôtel ! Le soir, nous nous retrouvons avec nos amis pour fêter notre arrivée au bout du périple…
Samedi 28 février 2015 : journée libre à Marrakech : nous en profitons pour aller faire des emplettes au Souk, voir les singes et les cobras, manger dans un restaurant typique… Nous terminons la journée en allant piquer une tête dans la piscine de l’hôtel.
La soirée de clôture donne lieu aux spectacles berbères à cheval, tandis qu’une grande piste de danse attend les convives après le dîner. Nous sommes rentrés à l’hôtel vers 2h du matin car la route nous attend le lendemain afin de rejoindre Tanger et reprendre le bateau.
Dimanche 1 mars 2015 : réveil difficile après cette courte nuit ! Nous arrivons au port de Tanger vers 16h afin de prendre le bateau. Nous rejoignons Algésiras vers 22h et avons ensuite roulé jusque 3h du matin avant de faire du camping sauvage car nous ne trouvions pas d’hôtel.
Lundi 2 mars 2015 : nous prenons l’autoroute en direction de Bordeaux où nous avons prévu de passer la nuit : nous avons avalé les 1100km dans la journée afin d’arriver à Bordeaux vers minuit. Là, nous avons passé la nuit dans un hôtel pour être en forme le lendemain, dernière journée de route.
Mardi 3 mars 2015 : Bordeaux-Rouen, arrivée à Rouen vers 20h… Ça y est, l’aventure se termine ici !
20150218_111935

4L Trophy: la rétrospective

Untitled

Cécile et Romain sont de retour chez eux, prêts à partager leur journal de bord dans ce qui sera la rétrospective du cru 2015 du 18e 4L Trophy, à lire en complément de notre bulletin d’informations mensuel HorizoNews.

Comment, vous n’êtes pas abonnés à HorizoNews ? C’est par ici, vous avez encore le temps avant l’envoi du prochain numéro prévu cette semaine.

Extraits du journal de bord de notre équipage de choc, place à l’aventure et à la découverte !

4L Trophy : Semaine 1

Lundi 16 février 2015 : départ pour Biarritz, nous avons pris la nationale afin de limiter les frais de péages et de ménager nos 4L. Nous arrivons en fin d’après-midi à Biarritz et décidons de nous arrêter pour la nuit à proximité du Futuroscope.
Mardi 17 février 2015 : Poitiers-Biarritz. Nous avons rejoint Biarritz dans la journée, toujours par les nationales. Une fois arrivés nous étions tranquilles puisque nous avions rendez-vous aux contrôles mécaniques et administratifs le 18 février à 15 heures.
Mercredi 18 février 2015 : les choses se gâtent car nous nous apercevons que notre roue arrière droite est penchée à 45 degrés, le support de roue est complètement fissuré. Nous finissons par trouver un demi-essieu puis, après s’être fait recaler dans plusieurs garages, un garagiste compatissant accepte de changer la pièce pour le lendemain midi.
Jeudi 19 février 2015 : jour du départ officiel, le garagiste nous rend la voiture à 12h15. Le départ est lancé et nous ne nous sommes toujours pas présentés aux vérifications. Un responsable de l’organisation nous confirme que nous pouvons prendre la route en direction d’Algésiras et que les vérifications seront faites sur place. Nous reprenons le volant avec nos amis en direction d’Algésiras, nous passerons la nuit dans un petit hôtel en bordure d’autoroute entre Valladolid et Salamanca.
Vendredi 20 février 2015 : en fin de journée, nous arrivons enfin au bivouac d’Algésiras où nous sommes tout de suite pris en charge par l’organisation qui procède aux vérifications des équipements obligatoires (fusées de détresse, géricane d’essence, extincteur, trousse de secours…) puis aux vérifications du châssis sur lequel ils trouveront un petit trou. Ils nous poseront une plaque de renfort le soir même. Enfin, vers 23h, on nous annonce que nous prendrons bien le départ pour le Maroc le lendemain !
Samedi 21 février 2015 :  à la première heure nous effectuons les dernières vérifications administratives (passage devant un médecin, passeport, autorisation de sortie de territoire du véhicule…) et, enfin, nous recevons nos bracelets participants ainsi que notre numéro à coller sur la 4L ! En début d’après-midi, direction le port pour prendre le bateau en direction de Tanger. La traversée est rapide : le temps de procéder à tous les contrôles sur le bateau, nous voilà déjà à Tanger ! Là, une étape de 280km nous attend pour rejoindre l’Université de Rabat où nous pourrons installer le bivouac. Nous sommes arrivés à Rabat vers 00h, sans aucun problème.
Dimanche 22 février 2015 : réveil matinal à 6h par les vigiles du campus qui nous expliquent que nous devons quitter les lieux avant l’arrivée des premiers étudiants ! Nous voilà donc partis pour 300km en direction de Boulajoul où nous attend la nuit la plus froide de tout le périple. En effet, il y a beaucoup de neige, les Marocains s’affairent depuis trois jours pour déneiger la route et la zone de bivouac. Nous arrivons en fin de journée au bivouac, beaucoup de vent et un froid impressionnant entravent l’installation du bivouac, mais nous parvenons à nous mettre tous sous une tente pour nous réchauffer.

Fin de la première semaine, après une mise en route haletante, quelques ennuis techniques et déjà les signes de la solidarité qui font toute la différence.

A très vite pour la suite !

Source : 4L Trophy

Sur la piste du 4L Trophy !

Après quelques jours de silence de notre équipe engagée dans le 4L Trophy, nous avons pu renouer le contact et obtenir les toutes dernières informations concernant leur progression !

N’en déplaise aux nombreuses difficultés techniques rencontrées dès les premières étapes et alors que notre tandem de choc se trouvait encore sur le sol français, Cécile et Romain ont réussi à embarquer en direction de Tanger où ils ont pu suivre le convoi vers Boulajoul où ils ont pu profiter du bivouac malgré la neige, le vent et le froid.
Trois jours intenses ont suivi au cours desquels ils ont effectué leur toute première boucle sur les pistes du désert ! Quelques pannes ont encore été au rendez-vous, mais la ténacité de nos concurrents et l’aide précieuse des équipes techniques sur place ont eu raison de ces obstacles et leur ont permis de participer à la journée de l’association “Enfants du Désert”.
“Le matin nous avons participé à la construction d’un parc de jeux pour les enfants orphelins du village de Rissani. Cécile à peint de jolies fresques et j’ai creusé des trous et coulé du béton pour installer des balançoires et des toboggans. (…) Puis, l’après midi, nous avons visité des écoles construites par l’association. Moments forts en émotions lors de la rencontre avec les enfants” nous raconte Romain.
En raison d’un châssis trop fragile, c’est par la route que le tandem va à présent relier  Marrakech.
Le moral est bon, ce qui fait dire à Romain que “Les paysages sont vraiment magnifiques et malgré toute ces galères nous sommes heureux de participer à cette expérience enrichissante.”
A très bientôt pour la suite !

On The Road With 4L!

After several days without internet, our team in the 4L Trophy, was able to reconnect and share the latest information about their progress with us!

Despite some technical difficulties in the early stages of the Rally in the south of France, Cécile and Romain managed to take the ferry to Tangier where they could follow the convoy to Boulajoul.

Three intense days followed in which they performed their first loop on the slopes of the desert! Even though they still had some breakdown reaching the rendezvous point, the tenacity of the other competitors and the valuable assistance of the technical teams on site were able to help fix the issues and allow our team to take part in these obstacles the Association’s “Children of the Desert ” Day.

“In the morning we took part in the construction of a playground for children in the orphaned village of Rissani. Cécile painted beautiful murals, and I helped dig holes and pour the concrete for installing swings and slides. ( …) Then, in the afternoon, we visited schools built by the Association. These days meeting the children were full of emotion,”tells Roman.

Due to the fragile nature of the car’s chassis, the duo is now traveling overland on the roadway and will rejoin the Rally in Marrakech.

Don’t worry! Morale is good, and Romain tells us that “The scenery is really beautiful, and despite all these minor issues, we are pleased to participate in this rewarding experience.”

See you soon for more!