Education for Everyone Everywhere

4L Trophy

Après un an de préparation et 10 jours de raid, notre aventure a pris fin le mardi 28 février lors de notre retour sur Angers. Lors de la création de notre site internet (http://aventure4ailes2012.e-monsite.com) nous avions tenté de répondre à la question « Qu’est-ce que le 4L Trophy ? » et nous y avions répondu avec les mots de l’organisation. Aujourd’hui nous pouvons en parler avec nos propres mots.

Le 4L Trophy c’est d’abord une année de préparation durant laquelle s’enchainent la création de l’association, le calcul du budget, la recherche active de sponsors, la préparation mécanique de la 4L, la mise en place de manifestations pour faire connaître notre projet et récolter des dons (vente de gâteaux à l’université, interviews dans la presse, Marché de Noël…), la recherche de fournitures scolaires et sportives, etc. Puis notre aventure a pris un premier tournant le 11 février, lorsque nous avons participé au pré-village départ de Lohéac qui avait été organisé par l’ESC Rennes pour réunir tous les équipages de l’Ouest. Cette journée nous a donné un premier aperçu de l’ambiance du 4L Trophy et nous a permis de rencontrer d’autres équipages, angevins et bretons, avec lesquels nous sommes ensuite restées en contact pendant toute la durée du raid.

Après les vérifications techniques et administratives, le départ officiel a été lancé à 12h le jeudi 16 février au Futuroscope (pour notre part) ainsi qu’à Saint Jean de Luz. L’aventure commençait enfin ! Nous avons été impressionnées par le nombre de personnes venues assister à l’évènement. Nous avions ensuite 48h pour rejoindre Algesiras où nous attendait un premier briefing nous donnant toutes les informations pour prendre le bateau, durant lequel nous était remis le roadbook. Nous avons pris le bateau le dimanche 19 février à 4h30 direction le Maroc.

Après avoir traversé, avec l’aide du roadbook, des paysages magnifiques et variés, nous sommes arrivées au premier bivouac dans la région de Boulajoul au milieu de sommets enneigés. La première nuit fut donc très fraiche et nous nous sommes réveillées avec du gel sur la toile de tente ! Le lundi nous avons rejoint la région de Merzouga où un bivouac installé au milieu des dunes nous attendait pour 3 jours. C’est ce soir-là qu’a eu lieu la remise des dons à l’association Enfants du Désert. Pour notre part nous avons déposé trois cartables et deux sacs de sport, remplis chacun de fournitures scolaires et sportives. Cette année Enfants du Désert avait aussi proposé à chaque équipage de donner un chèque de 20€ pour participer à la construction d’une école. La présidente de l’association, Laëtitia Chevallier, avait besoin d’un budget de 8 000€ pour construire une salle de classe et un bloc sanitaire. C’est en fait 27 000€ qui ont été récoltés et trois salles de classe et blocs sanitaires qui vont ainsi pouvoir être construits.  Malheureusement nous n’avons pas pu assister à la soirée en raison d’un problème de carburateur.

Mardi et mercredi ont eu lieu les étapes « bac à sable » avec les boucles 1 et 2, toujours dans la région de Merzouga. C’est là que nous avons réellement commencé les pistes et surtout les ensablements !  La sensation éprouvée en roulant dans le désert est vraiment incroyable, c’est un indescriptible sentiment de liberté ! C’est aussi à partir de là que nous avons pu prendre conscience de la solidarité présente entre les équipages. Il y a toujours un équipage pour s’arrêter et aider à désensabler. On ne se pose même pas la question, c’est une grande famille !

Après avoir validé les vérifications du châssis le mercredi soir, nous avons ensuite pris la route au matin pour l’étape marathon de deux jours au bout de laquelle nous attendait Marrakech. Cette étape a été la plus difficile pour nous. Le jeudi notre coffre s’est ouvert et nous avons perdu beaucoup d’affaires sur les pistes (jerrycans d’essence, réchaud, sac de voyage, bidon d’huile,…). Le coup fût dur à accuser mais ensuite on relativise et on devient moins matérialiste. Mais les galères ont continué le vendredi avec les problèmes mécaniques : nous avons explosé un pneu et les deux amortisseurs arrières (et proprement s’il vous plait !). Là encore nous avons pu attester  de la grande solidarité entre les équipages puisque plusieurs se sont arrêtés pour nous aider et nous donner des amortisseurs. Après avoir traversé le col très sinueux de Tishka (en pleine nuit) et nous être perdues dans Marrakech nous sommes enfin arrivées à notre hôtel vers 23h30.

Le samedi matin nous avons pu réaliser la dernière étape humanitaire de notre projet. Nous avions en effet passé un partenariat avec une association angevine (Al Cantara) à laquelle nous avons remis, en mains propres, 240 gilets jaunes afin de venir en aide aux enfants marocains qui effectuent leurs trajets pour l’école à pied. En effet, en novembre 2010 le Ministère de l’Equipement et des Transports avait alerté l’opinion publique en signalant 4 888 accidents en un mois dont 225 mortels. Nous avons d’ailleurs pris nous-mêmes conscience du danger lors de notre périple. Nous avons ensuite passé le samedi à visiter Marrakech puis la journée s’est achevée sur la soirée de clôture durant laquelle a eu lieu la remise des prix des gagnants du raid. Pour notre part nous avons terminé 467ème sur 1350 au classement général. Cette soirée a été un grand moment d’émotion puisqu’elle venait mettre un terme à une aventure exceptionnelle, passée trop vite. Nous avons enfin repris le bateau à Tanger le dimanche 26 février, puis sommes arrivées à Angers le mardi après des pauses à Algésiras et Bordeaux.

Pour conclure, cette expérience a vraiment été l’une des plus belles de notre vie. Les mots sont insuffisants pour exprimer l’intensité de cette aventure. Nous avons découvert un pays magnifique qui a su nous accueillir avec beaucoup de chaleur et de générosité. Le 4L Trophy vous fait comprendre le mot « solidarité », que ce soit envers les enfants ou entre équipages. On est parties avec presque rien : une tente, une vieille voiture et un roadbook, et on a eu l’impression de toucher le bonheur du bout des doigts. Nous sommes rentrées avec des souvenirs plein la tête, des étoiles dans les yeux et du sable plein les cheveux ! Nous remercions donc du fond du cœur tous nos sponsors, et plus particulièrement Horizons University, sans qui cette aventure n’aurait jamais pu se concrétiser. Nous n’avons maintenant plus qu’une seule envie : repartir !

Advertisements

Comments on: "4L Trophy" (2)

  1. Bertrand Delaruelle said:

    What a story!

    Really amazing the work you did! CONGRATS!

  2. Dona Winterwolf said:

    Quelle fantastique expérience. Bravo à tous les participants pour avoir pris part à ce véritable défi sportif et humanitaire !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: